Vœu de novembre 2021 par Jean Willer Marius

Vœu de novembre 2021

  • Par Jean Willer Marius
  • Aspirant Ministre du Bonheur des Haïtiens.

Aux citoyens haïtiens,

  • Aux guédés,
  • à ceux qui croient que leurs morts continuent de veiller sur eux et
  • à ceux qui croient qu’il faut laisser les morts s’inquiéter de leurs morts,

Haïti renaîtra vous tire son chapeau et vous rappelle que nous avons besoin de nous tous pour exister.

Haïti stagne et le souffle nouveau ne semble pouvoir ne venir d’aucun de ces filous sur la scène politique prise séparément.

Les ‘ricains’ ont marché sur notre constitution en nous imposant un exécutif monocéphale hors de tout prescrit constitutionnel.

Nous ne pouvons honnêtement pas nous offusquer de cet affront, car dans notre finauderie, nous avions pris un malin plaisir à violer notre loi mère.

On connaît un homme sans dignité quand il viole son propre serment et de là j’en connais beaucoup chez nous.

Haïti est à bout, il faut le mettre sur pause, organiser des travaux massifs de propreté comme les Arcahéens viennent tout juste de le faire en donnant comme toujours l’exemple de la bonne chose à faire et fondre les trois accords pour sortir avec ce triumvirat incontournable pour la reprise de notre souveraineté et le retour à une vie normale pour ces citoyens qui n’en peuvent plus, pour ces élèves qui sont attaqués à l’intérieur même de leur temple du savoir, pour ces malades qui se meurent faute de carburant, pour ces otages étrangers, épisode qui nous avilit aux yeux du grand monde.

Que vous soyez joyeux ou triste en ce matin de novembre, que vos projets aient été concrétisés ou se font attendre encore, Haïti renaîtra vous recommande de continuer à espérer, car, on l’aura finalement admis, toute la sagesse du monde se résume dans ces deux verbes:

  • attendre, espérer.

Bon mois de novembre, gardez à l’esprit qu’on ne peut construire qu’avec les matériaux dont on dispose.